A l’école primaire, l’enseignement des nombres et du calcul est historiquement fondé sur des « problèmes arithmétiques », activités de raisonnement dont les données sont numériques. De même que les difficultés des élèves à résoudre ces problèmes sont attestées depuis longtemps et de façon récurrente, il est reconnu que l’identification des relations entre les informations numériques que délivre l’énoncé constitue une clé de réussite. La reconnaissance de ces relations serait favorisée par l’élaboration de représentations de la situation en se référant à des modèles mentaux (Vergnaud, Fayol), l’articulation de registres différents : un texte/un schéma/ un tableau/un dessin… (Duval, Flemming-Damm) ainsi que par l’explicitation, le récit
(oral ou écrit) (Julo en particulier).
C’est donc une activité complexe qui mobilise plusieurs dimensions : des capacités de compréhension des informations, des aptitudes à se représenter la situation et à mettre en relation ces informations, la maîtrise des procédures de calcul.
Le dispositif ROMA propose de mettre en place dans sa classe un travail en mathématiques permettant aux élèves de combiner 2 types d’activités mathématiques,
Le but final étant, pour les élèves, de construire collectivement des stratégies de compréhension
pour pouvoir résoudre ensuite individuellement des problèmes mathématiques.

  •  Des Ateliers de Compréhension de problème (ACP) ayant l’objectif de mettre en place un travail en groupes restreints afin de favoriser les échanges entre élèves au cours d’une tâche de compréhension d’un problème. Le but final étant, pour les élèves, de construire collectivement des stratégies de compréhension pour pouvoir résoudre ensuite individuellement des problèmes mathématiques.
  • Des Activités d’Entrainement Individualisées (AEI) organisées autour de parcours de travail différenciés sur chacune des compétences du programme d’un niveau de classe.

Public

Enseignants de cycle 3 et enseignants ASH

Objectifs

  • Etre informé sur la démarche ROMA
  • Se redonner collectivement des repères méthodologiques,
  • Coopérer pour produire des supports pédagogiques pour la classe.

Modalités

  • Date : Mercredi 11 mars – 9 h – 16 h 30
  • Lieu : DDEC 49 – 5 rue du Haut-Pressoir à ANGERS
  • Référent : Julien Léger – chargé de mission 1er degré