Le code de l’éducation affirme que « le service public de l’éducation veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants sans aucune distinction ». Il consacre ainsi une approche nouvelle : quels que soient les besoins particuliers de l’élève, c’est à l’école de s’assurer que l’environnement est adapté à sa scolarité. L’article L. 351-3 du même code prévoit que « les élèves en situation de handicap peuvent se voir attribuer une aide humaine individuelle ou mutualisée ».
Les AESH (Aide humaine aux Elèves en Situation de Handicap) sont placés sous l’autorité de l’enseignant et ont vocation à favoriser l’autonomie de l’élève, sans se substituer à lui, sauf lorsque c’est nécessaire. La circulaire de 2017 précise les missions des AESH.
Mais les textes ne disent pas tout de la manière de travailler en collaboration, chacun à la place qui lui revient, dans la multiplicité des interactions nécessaires à l’accompagnement du jeune en situation de handicap.
Ce temps d’animation souhaite engager les adultes présents dans la classe à construire un travail commun au service du jeune en situation de handicap pour lui permettre de bénéficier d’apprentissages accessibles dans le contexte d’un établissement inclusif.

Public

Enseignants du 1er degré et du 2nd degré, AESH

Objectifs

  •  S’approprier la circulaire de 2017 sur les missions des AESH
  • Identifier les rôles et missions de chacun
  • Construire les jalons d’un travail en commun dans la classe et dans l’établissement pour favoriser les apprentissages du jeune en situation de handicap

Modalités

  • Date : Mercredi 24 mars 2021
  • Horaires : 14 h 00 à 17 h 00
  • Lieu : DDEC, 5 rue du haut Pressoir à Angers
  • Pour que l’échange soit constructif, il est préférable de venir à deux : enseignant et AESH
  • Référents : Marie-Claude Vallet, chargée de mission 1D – Jean-Claude Touzanne, enseignant détaché pour l’éducation inclusive 1D et 2D